Réduire notre impact
sur l’environnement

Pour nous aider quotidiennement dans nos choix de matières pour nos vêtements, nous revenons à l’idée première de Lagoped : la sobriété de l’oiseau. Et cette sobriété se traduit par la réduction de notre pression sur la Nature. Concrètement, pour y parvenir, nous avons décidé de ne pas utiliser de matières issues de l’extraction. Cela implique d’exclure les matières naturelles (issues de l’agriculture ou de l’élevage) ou les matières synthétiques vierges (industrie pétrolière) et de privilégier le recyclage des déchets pour la fabrication de nos vêtements.

C’est un choix fort et structurant qui nous permet de préserver l’eau et les terres arables, éviter la déforestation et limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Pour réduire notre impact « invisible » nous utilisons des produits déperlants et des membranes qui ne contiennent pas de composés fluorés (les «PFC») qui sont classés comme des perturbateurs endocriniens. Un sujet d’actualité avec un film récent qui raconte le procès aux Etats-Unis d’une entreprise accusée d’avoir empoisonné une communauté avec ces produits (Dark Waters avec Mark Ruffalo et Anne Hathaway, 2019).

Pour nos vêtements techniques, nous avons opté pour la membrane Sympatex qui ne contient pas de composés fluorés contrairement à d’autres membranes et qui offre d’excellentes qualités mécaniques (coupe-vent, imperméabilité et ventilation). Et en plus, elle est recyclée, recyclable et fabriquée en Europe.


Le recyclage permet d’absorber le stock de matières déjà en circulation et de réduire significativement les impacts. Par exemple, 1KG de coton recyclé permet de fabriquer 6 T-shirts qui vont éviter (source : AITEX, Universitat de Valencia et UNESCO) :

- la culture de 10m2 de terres arables,
- l’utilisation de 15'000 litres d’eau (120 douches de 5 minutes)
- l’émission de 23kg d’émissions de gaz à effet de serre (environ 200KM avec une petite voiture essence qui
consomme 6.5L/100KM et émet 125g)

De son côté, la laine recyclée permet de réduire de 98% les impacts environnementaux par rapport à la laine traditionnelle (source : Systèmes Durables et EVEA conseil).

Enfin, nous nous engageons dans la fin de vie de nos vêtements. Avec notre fournisseur Sympatex® nous débutons l’expérience qui vise à refaire du fil à partir de nos vêtements techniques (programme Wear2Wear). La circularité devient une réalité et n’est plus tout à fait un rêve lointain.

Vous devenez acteurs d’une économie circulaire et, ensemble, nous utilisons des ressources déjà disponibles et nous réduisons notre impact sur la nature.