Martial Carbonnaux
Alpiniste

Martial, grand passionné de montagne et de sports outdoor, fait partie de la Lagoped Family depuis plus de trois ans maintenant.

Son objectif ? Réaliser l’ascension des 82 sommets de plus de 4000m des Alpes afin de lever des fonds pour l’association l’Envol qui organise des séjours adaptés pour les enfants gravement malades.

Rencontre avec ce montagnard avide d'ascensions et de partage.

ACTIVITÉS

Alpinisme
Escalade
Ski Snowboard

Les 82 sommets

Pendant les multiples confinements liés au covid, beaucoup parmi nous ont fait l’expérience d’être isolé, loin de ses amis et de ses proches l’espace de quelques semaines ou de quelques mois. Cette réalité est pourtant le quotidien de nombreux enfants malades.

En juillet 2020, parti à l’ascension des sommets du massif du Mont Rose, j’ai réalisé à quel point j’étais chanceux de pouvoir vivre ces moments si particuliers en montagne : cet esprit de cordée, ce sentiment de liberté et ces paysages à couper le souffle qui font oublier tous les soucis et inquiétudes du quotidien.

C’est là-haut que j’ai décidé de donner un sens plus altruiste à mes ascensions. L’objectif du challenge 82x4000m est de partager les émotions de l’alpinisme avec les enfants malades et les aider eux et leurs proches grâce à cette collecte de fonds.

Avec désormais 43 sommets au compteur, je prévois cette année [2024] l’ascension de 15 cimes de plus de 4000m avec notamment la traversée du Grand Combin et la traversée intégrale des Grandes Jorasses prévues originellement pour août 2023 mais remplacées par l'ascension de la Dent du Géant et une des plus belles courses d'alpinisme des Alpes : l'arête Kuffner pour rejoindre le Mont Maudit (4468m). 

Son plus grand rêve / Son plus beau souvenir

Aujourd'hui, mon rêve est de finir ce projet qui me semblait colossal au début. Il me reste de très belles courses comme l'arête de Peuterey notamment ! Une fois terminé, cela appellera certainement un nouveau défi dans les Alpes ou sur d'autres massifs (Cordillère des Andes, Alaska, Himalaya, Karakorum).

Jeune père de 2 enfants, je suis très impatient à l'idée de partager des moments forts en montagne avec mes enfants ! Je rêve du jour où ils me diront : "Papa, cela te tente de faire telle course ce weekend ?"

Ce que la Montagne représente pour lui

Il y a beaucoup de facettes différentes de ce qu'on appelle la montagne. Il y a des activités plus conviviales (canyoning, randonnée, ski) et d'autres plus engagés (alpinisme). En haute-montagne, lors d'une course d'alpinisme, j'aime redécouvrir la frugalité et la simplicité (vs l'accessoire) dans un lieu déconnecté, coupé du monde. On est concentré à l'extrême sur chacuns de nos gestes et on rentre dans une méditation et une introspection qui permettent de prendre du recul sur notre vie pour parfois en tirer certaines conséquences de retour en vallée. Les relations humaines au sein de la cordée (que j'idéalise, je l'admet) sont vraies et puissantes car les vies sont unies. En bref, on vit un concentré d'émotions très fortes, on ressent la vie en beaucoup plus fort. Pourquoi s'en passer ?

La Lagoped Family

Lagoped est unique car c'est le choix de la cohérence pour les alpinistes et amoureux de la montagne. On constate tous les impacts du réchauffement climatique, année après année, ce qui nous forcent à adapter notre pratique à ce nouveau paradigme. Lagoped est la seule marque qui est réellement respectueuse de l'environnement, pas de greenwashing / pas de compromis.

Etre membre de la Lagoped Family, c'est un honneur car je ne suis pas guide ou alpiniste professionnel. Je suis simplement un sportif amoureux de la montagne sous toutes ses formes et qui souhaite simplement partager des moments d'amitié et de complicité dans ce milieu tout en le préservant au maximum. Véhiculer les engagements partagés par Lagoped notamment durant ce défi 82x4000m est à mes yeux indissociable de mon amour pour la montagne.

Ses récits

Martial Carbonnaux - Montagnard

Martial Carbonnaux - Montagnard

Bien qu’ayant passé mon enfance en Île de France, j’ai très tôt été accroc à la montagne. J’ai découvert le ski vers 3 ans en Vanoise puis l...